the salvation mountain, haute en couleurs !
Balades ailleurs dans le monde

Californie : The Salvation Mountain, overdose de couleurs au milieu du désert

Au printemps 2017, j’étais à bord d’une jeep rouge, à parcourir l’Ouest Américain aux côtés de Boyfriend. Le voyage dont j’avais rêvé toute ma vie. Vous savez… LE rêve, celui qu’on place en haut de la liste. Le number one. Pour moi, c’était ça : faire un roadtrip aux Etats-Unis. Dans l’idéal je me serais bien vue partir 3 mois et vadrouiller à droite à gauche, mais ça c’est un rêve plus difficile à réaliser. Je me suis donc contentée de trois semaines, et d’une partie limitée. Nous avons fait l’Ouest, la Californie surtout, et des morceaux d’Arizona, Nevada et un peu d’Utah. Une petite frustration de ne pas avoir tout vu, mais une grande joie d’en avoir vu beaucoup, et d’avoir profité du mieux possible. Je vous laisserai découvrir tout ça dans les derniers articles du blog !

Boyfriend n’a jamais été attiré par les Etats-Unis (au début j’avais même peur de ne jamais réussir à l’embarquer), du coup il m’a laissé prendre les commandes pour une grande partie du parcours. Alors… Hello villes fantômes, Hello route 66, Hello endroits atypiques que j’ai vus dans des films un jour et que j’ai voulu voir en vrai ensuite. Parmi ces lieux atypiques… The Salvation Mountain !

l'entrée du lieu, au milieu du désert !

The Salvation Mountain (la Montagne du Salut) se situe juste en face de Slab City… une plaine désertique où résident des marginaux en caravanes. Il est même possible d’y loger via AirBnb ! Si vous avez vu le film Into the Wild, vous devez voir de quel endroit je parle.
A part la « montagne » et la plaine de Slab City, il n’y a rien.

the salvation mountain, haute en couleurs !

Cette montagne multicolore a été créée par Leonard Knight (1931-2014). Son message : GOD IS LOVE ! En grandes lettres, en couleurs, et accompagné de versets de la bible partout, partout, partout. Sur les parois de cette colline faite de paille et de bois tout comme sur les carrosseries des voitures abandonnées qui prennent le soleil…

en plein désert, ces touches d'art ressortent si bien !


Qu’on soit croyant ou non, cette montagne ne laisse pas de marbre ! C’est éblouissant, complètement décalé mais aussi clairement touchant. Léonard Knight vivait là, et y a voué une grande partie de sa vie (plus de 20 ans !). Malheureusement décédé en 2014, on peut voir que son oeuvre n’est pas terminée. Je pense qu’il voulait ajouter de nouveaux dômes, on voit les charpentes de branches qui percent vers le ciel ça et là. Mais une association a pris la relève, et des bénévoles entretiennent et poursuivent l’oeuvre, à grande dose de peinture ! (site officiel de la Salvation Mountain pour + d’infos > ici !)

du haut de la montagne du salut, en plein milieu du desert
Cette bombe de couleurs au milieu du désert…

L’entrée est gratuite, il faut juste veiller à respecter les consignes : ne marcher que sur les parties jaunes !
(donc ne pas suivre l’exemple du chat juste au dessus ^^)

Un moment coupé du monde et du temps, idéal pour réaliser que ça y est, je suis aux Etats-Unis ! Que ça y est, le roadtrip commence ! Notre prochaine étape sera le Joshua Tree National Park, et, tiens, c’est aussi l’article suivant !

Aviez-vous déjà vu la Montagne du Salut dans des films ou des clips ?
Ce style de balade vous branche-t-il ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

5 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *