Archives de
Étiquette : Balade

Saint-Tropez en décembre

Saint-Tropez en décembre

Bonjour tout le monde ! L’hiver pointe le bout de son nez, plus ou moins selon les régions. En Provence nous sommes encore gâtés, le soleil est au rendez-vous et mon manteau est retourné dans la penderie. J’ai décidé de profiter d’une de ces belles journées pour me rendre… à Saint-Tropez !
Alors, dîtes moi tout, quand je vous dis « Saint-Trop' », à quoi pensez-vous ? Luxe, yacht et ferrari ? Les célébrités en boîte de nuit ? Souuuuuuus le soleeeeil ?
L’article du jour va vous en montrer une autre facette :

une petite ville paisible baignée par le soleil de décembre.

saint tropez
port saint tropez
J’ai commencé par le port, que j’ai longé jusqu’au bout. Je savais déjà ce qui allait m’attendre en continuant sur la droite : ces petites plages cachées au pied des immeubles que j’ai toujours adorées. Il y a la Ponche, il y a La Fontanette, et la première dont je n’arrive pas à trouver le nom (ma préférée). Je m’y balade à chaque visite à Saint-Tropez, mais c’est la première fois que je m’y retrouvais seule ! D’habitude, il y a des touristes, des familles, des enfants qui courent, des chiens qui font leur promenade… Hier, il n’y avait que les mouettes – et moi !

Saint-Tropez
Voici la première plage, son petit sentier pavé sur lequel débordent les vagues, et ces vieux immeubles plantés dans les rochers… Moi je fonds à chaque fois. 😚
Pour ceux qui ne connaissent pas Saint-Tropez, sachez que nous sommes ici dans le centre ville ! Il suffit de passer sous la petite arche et d’aller au bout de l’étroite ruelle, et hop, nous voilà à côté de l’hôtel de ville ! J’ai toujours trouvé ça génial, cette rue qui donne sur… la mer.

Saint-Tropez
Saint-Tropez
Saint-Tropez
Voilà La Ponche, où deux autres promeneurs sont aussi venus profiter du calme. Je n’étais finalement plus seule, mais c’était tout comme.

Saint-Tropez
Saint-Tropez
Saint-Tropez
Saint-Tropez
Saint-Tropez


J’ai continué ma balade dans les ruelles, où mes pas se laissaient guider par la lumière : dans les rues où elle était la plus belle, je continuais. J’étais à nouveau seule. Le chant des mouettes avait par contre laissé place à quelques bruits de travaux… L’hiver semble être la période des travaux de tout style dans la ville ! Ravalement de façades, rénovation des appartements, travaux dans les boutiques… et réparation sur les bateaux ! C’est aussi la période des congés annuels ! A part sur le port, je ne tombais que sur des boutiques fermées. Fermé, à louer pour la saison, closed, fermé pour congés ! Des petites notes adressées aux livreurs remplacent les horaires sur les portes. Laissez les colis à telle adresse. Les enseignes haut de gamme ont collé de grosses affiches sur les vitrines, ça semble presque barricadé. Jimmy Choo, fermé. Dior homme, fermé. Même Celio était fermé. Le glacier était fermé. Je dirais que les 3/4 des commerces du centre ville étaient fermés ! Pour manger à midi, il n’y a plus que le port, et encore, tout n’est pas ouvert. Bon au moins, ça facilite le choix du restaurant ! 😉

saint tropez
J’ai trouvé assez drôle cet autocollant collé sur plusieurs commerces. J’aime l’Hiver à Saint-Tropez. Mais les commerces en question étaient fermés, éteints, rideaux baissés. 😂
saint tropez
Mais moi aussi, j’ai aimé Saint-Tropez en hiver. Vraiment.
Notre œil n’est pas attiré par les vitrines (quelles vitrines ?), ni par la foule (qui ça ?), non, nous pouvons nous concentrer sur les ruelles. Les façades. Le soleil. Les bougainvilliers en fleurs. Les jeux d’ombres et de lumières sur les murs et les pavés. Saint-Tropez m’a paru bien plus provençale que dans mes souvenirs. Murs jaunes, beiges, couleurs chaudes. Je n’avais jamais remarqué avant hier que les panneaux sont aussi écrits en provençal !

saint tropez
saint tropez
saint tropez
saint tropez
(voici la fameuse rue qui mène à la mer… on a envie d’y aller, non ?)

C’est un peu comme si je découvrais une nouvelle ville. Evidemment, ça ne plairait pas à tout le monde, à part flâner et faire des photos, il reste peu d’activités pour s’occuper une journée. Mais si comme moi vous aimez le charme plutôt que le shopping, n’hésitez pas à donner à Saint-Tropez une chance hors saison !

Et rassurez-vous, on peut quand même vivre quelques clichés tropéziens en décembre !
J’ai mangé une tropézienne (à la framboise, une tropézienne revisitée !) au soleil sur le port… en face des yachts ! Même en décembre, il y en avait une dizaine… finalement, il semblerait que Saint-Tropez reste toujours un peu Saint-Tropez ! Ouf.
saint tropez
saint tropez

à très vite pour d’autres balades.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Paris 5ème à la loupe

Paris 5ème à la loupe

Bonjour tout le monde ! Je reviens aujourd’hui avec le deuxième article, une série photo faite à Paris, dans le cinquième arrondissement.

Cette balade a eu lieu l’année dernière, aux alentours du 11 novembre. Le 12 probablement. ça faisait déjà un an que j’avais quitté Paris, et je retournais avec joie et nostalgie flâner dans un quartier que j’adore. Et oui, j’ai quitté ma Provence pendant quatre ans, pour faire une école de photo dans la Capitale. Paris, j’en suis amoureuse mais je ne me voyais plus y vivre, alors j’ai débarqué à Marseille.

Paris me manque mais quand j’y suis, je veux vite fuir. Ah la la, Paris !

paris
Nous voici donc dans le 5ème arrondissement, quelque part entre le panthéon et la place de la Contrescarpe. C’était le matin, il faisait froid et les rues étaient vides. Il était trop tôt pour aller prendre un thé à L’autre Thé, un petit salon de thé que j’affectionne tout particulièrement au 40 rue Mouffetard. (J’adore sentir chaque boîte et hésiter pendant quinze minutes, en sachant que je vais presque toujours prendre un thé de noël. J’adore leur muffin au thé Matcha, aussi). Trop froid aussi pour une glace chez Amorino, place de la contrescarpe. Et le Panthéon était en travaux. Mais les ruelles désertes et les trottoirs jonchés de feuilles d’automne me suffisaient ce matin là.

paris
paris

J’étais bien décidée à prendre en main mon nouvel objectif (le 100mm macro de chez Canon), mais photographier des ruelles et des façades au macro, ce n’est pas forcément le plus pratique, à moins que vous ne vouliez qu’un quart du Panthéon 😅. Il m’a donc fallu m’adapter à cette contrainte de taille, mon regard a fini par se concentrer sur les murs. Leurs fissures, leurs autocollants. Les panneaux. Les vélos. Un regard différent sur le cinquième arrondissement. Ce quartier a un charme fou, ses vieilles pierres se prêtaient bien au jeu.

paris
paris

Pas de touristes. Pas de monuments. Juste des ruelles et leurs détails. C’était une balade très inspirante, un exercice très plaisant. Je ne regrette pas d’avoir laissé mon 24-70mm à Marseille. Après tout, j’ai toujours aimé photographier les détails urbains.

paris
paris

Vous aussi vous aimez ce quartier ? Vous préférez l’ambiance animée de la rue Mouffetard, ou flâner dans les vieilles ruelles alentour ?

A très vite pour d’autres aventures.

Rendez-vous sur Hellocoton !